Santé

Toute l’organisation d’un Tour du Monde exige de la recherche et de la réflexion. Dans un premier temps, quand nous pensons à la Santé pour un grand voyage, celle-ci se résume à la trousse à pharmacie. En fait, la santé va bien au-delà de cela, il y a tous les vaccins à faire, les visites chez le médecin ainsi que des traitements spécifiques.

Vaccins

Quels vaccins pour un Tour du Monde? Les vaccins sont nécessaires et sont appliqués parfois ensemble: l’hépatite A + la typhoïde, la fièvre jaune, le DPT (Diphtérie, Poliomyélite, Tétanos) + coqueluche. Le vaccin contre la rage est conseillé seulement si vous faites des circuits aventureux, loin des grandes villes.

Vous pouvez les faire tous en même temps à l’institut Pasteur, sans rendez-vous. Oui, ça fait mal aux bras pendant 3 jours, mais c’est supportable. Les prix des vaccins ne sont, hélas, pas remboursés par la sécurité sociale. L’hépatite A + la typhoïde: 73€, la fièvre jaune: 34€, le DTP + la coqueluche: 39€ – vous pouvez faire la DPT+C gratuitement dans un centre de vaccination, comme l’hépatite B. Prévoir le rappel de l’hépatite A de 6 à 12 mois après la première injection = 43€.

Voici un petit film muet de la famille Bonnaventure :

Paludisme

Le paludisme, appelé aussi Malaria est une maladie transmise à l’homme par une piqûre de moustique. Il touche principalement les zones tropicales d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.

le paludisme est un sujet compliqué à évoquer. Mais j’aimerais vous faire part de nos doutes. Nous serons dans les zones de paludisme (Inde + Thailande du nord+ Malaisie ( de janvier à mars)) pendant environs 2/3 mois.

Le médecin de l’institut Pasteur nous recommande vivement de prendre le traitement antipaludique pendant au moins 4 mois. Elle nous a prescrit du Doxypalu = 1 comprimé tous les soirs + 1 mois après être partis de la zone à risque. Et de la Malarone (un médicament très fort et beaucoup plus cher) en cas extrême. Si nous avons de la fièvre (+ de 38°) et pas d’hôpital à côté, nous devons arrêter le Doxypalu et prendre la Malarone pendant 3 jours.

Bon, pour le moment, nous n’avons encore rien acheté. Les prix varient énormément d’une pharmacie à une autre. Hier j’ai vu 28 € la boite (le mois) et aujourd’hui 17€. Cela fait un budget à prendre en compte et ça nous inquiète de prendre un traitement si long. En contre partie, attraper le paludisme est extrêmement grave.

Alors, nous nous posons certaines questions, que doit-on prendre? Est-ce possible d’acheter les médicaments sur place à moindre coût? Nous irons que dans les lieux touristiques, et nous nous protégerons bien, mais cela sera-t-il suffisant pour ne pas l’attraper?

La Grippe A

Nous sommes tous concernés par les nouvelles de la grippe A – ou porcine. Nous pouvons rester sceptiques et nous dire qu’il n’est rien qu’un nouveau virus, ou, nous pouvons paniquer et attendre une mort certaine! La chose qui m’embête le plus est que la maladie est – apparemment – liée au climat (hiver = pandémie). Comme nous partons pour longtemps, à travers plusieurs pays, essayer d’éviter le froid.

Le problème réside dans l’autre extrémité: l’été. Pour être capable d’éviter le froid complètement pendant tout notre Tour du Monde, nous avions besoin de prendre la route vers début Juillet. Mais nos premières destinations se trouvent au Moyen-Orient et en Asie Centrale – où les températures peuvent atteindre facilement 40°C pendant cette période de l’année. Ou nous échappons au froid et nous nous faisons cramer pendant presque deux mois, ou, nous commençons notre voyage un peu plus tard – ce qu’on fait! – pour fuir la canicule et nous subissons le froid pendant des courtes périodes en Mongolie et au sud de l’Amérique Latine l’année prochaine. C’était un dilemme compliqué: nous avons décidé – comme j’ai déjà dit – de choisir la deuxième option: nous croyons que c’est trop difficile de connaître des endroits et des gens lorsque l’on souffre de la chaleur. Après, quelques semaines au dessous de 10°C – pas trop longtemps nous espérons!

Flu

Ce serait la perfection de dessiner une ligne traversant tous les pays avec des températures agréables. Nous avons beau essayé, sans succès. Maintenant la grande question concerne la grippe: nous allons arriver dans certains pays très peuplés comme l’Inde pendant l’hiver (surtout le Nord du pays). Si l’hémisphère nord réitère ce qui se passe en ce moment dans le Sud – Argentine et Australie, par exemple – nous pensons qu’il faut être prudent. Par contre, une fois de plus, éviter la panique! Mais c’est vrai qu’il sera comme une sorte de hantise chaque fois que quelqu’un éternuera à côté de nous.