Billets

 

Dans la préparation du voyage, le moment de l’achat des billets d’avion est le point de non retour: c’est bon! On y va! Avant d’avoir les e-tickets entre les mains, le casse-tête de trouver un itinéraire où le budget et les envies s’accordent est, pour de vrai, que du plaisir – pour ceux qui aiment bien être au courant de tout ce qui se passe dans leur voyage.


tickets

Personne n’est obligé de tout organiser seul. Cependant, en le faisant vous allez maîtriser une partie de votre aventure qui resterait floue: comment marche le billet tour du monde. Les compagnies aériennes sont regroupées en alliances: celle qui détient le plus grand nombre de destinations est StarAlliance; mais elle n’est pas le leader mondial, cette place est occupée par OneWorld – pionnière dans les forfaits Tour du Monde; en troisième position, SkyTeam, pour ceux qui veulent voyager à la française ( AirFrance y fait partie ).
Le principe d’un billet Tour du Monde est égale dans toutes les alliances: il faut traverser l’océan pacifique et l’océan atlantique sans jamais revenir en arrière jusqu’à la ville de départ dans une période d’un an maximum. Le billet peut varier entre un forfait comptant les miles ou basé sur des segments de voyages: le parcours entre une ville et une autre, en avion ou par terre. Ce dernier est devenu le forfait le plus recherché, spécialement, chez OneWorld. Il permet pour ceux qui veulent faire un Tour du Monde « rapide » de traverser la planète pour environ 2.000 €. Les forfaits basés sur des miles – disponible dans les trois alliances – détermine aussi un nombre maximale d’escales, par contre, le prix est fixé selon la tranche de miles: 29.000, 34.000 ou 39.000. C’est important de rappeler que toutes les alliances considèrent les parcours faits par terre comme partie intégrante du billet. Par exemple, si nous arrivons à Los Angeles par avion et traversons les États-Unis en voiture jusqu’à New York, où nous repartirons pour l’Europe, le forfait Tour du Monde basé sur miles, va considérer une ligne droite entre ces deux villes et inclure cette distance dans le calcul.

alliances

Si vous voulez tout faire indépendamment, OneWorld et StarAlliance offrent des logiciels liés à leur base de donnés sur tous les vols de leurs membres. C’est un bon exercice de géographie! Il y a une carte intéractive que nous permet de tracer le périple et à chaque étape vous pouvez choisir le vol qui vous convient. Une astuce importante sont les « hubs », c’est-à-dire, les villes où se font les connexions de vols: Londres, Francfort, Dubai, Hong Kong, parmi d’autres. Par fois nous restons bloqués dans une ville que nous trouvons impossible de relier à notre prochaine destination: en passant par une de ces villes « hubs », peut être, la liaison se fera possible. Rassurez-vous, ce ne sera pas à la première tentative que vous y arriverez, mais, certainement, au bout de quelques essais. Une fois votre trajet défini, le logiciel vous proposera de rentrer en contact avec une de ses compagnies pour l’achat du billet. Une piste: la maîtrise de l’anglais est important au moment de trouver les noms de villes et aussi au moment de la réservation et de l’achat des billets, où l’échange des e-mails sera, probablement, en anglais.
Si cette méthode vous semble trop compliquée ou vous n’y arrivez pas, ne vous inquiétez pas, il y a des agences de voyages spécialistes de Tour du Monde – les meilleures se trouvent en Angleterre.

Vols Secs

billetstdmPar fois, même quand on travaille beaucoup sur l’itinéraire, nous n’arrivons pas – dans un forfait Tour du Monde – à un trajet convenable. La solution dans ce cas là est d’ajouter quelques vols secs. Mais attention, si l’on fait des économies en achetant un Billet Tour du Monde, ce n’est pas pour tout dépenser avec des vols extras. Les alliances aériennes nous proposent des Pass (pour l’Asie, l’Afrique, l’Europe, le Pacifique, demi-Tour du Monde) qui peuvent se rajouter au forfait initial. L’idéal, par contre, est de chercher avec des compagnies low-cost – elles sont partout dans le monde – des vols pour faire la liaison entre certaines villes toujours séparées. Petit exemple, à la place d’acheter un Asia Pass chez StarAlliance pour 1.100€, nous avons trouvé chez AirAsia – la plus grande compagnie pas chère de l’Asie – nos deux vols nécessaires pour 180€.


Publicités

Une réflexion sur “Billets

  1. Pingback: Le destin du voyage | 2backpacks

Les commentaires sont fermés.