Administratif

 

L’administratif est la partie la moins fun de l’organisation d’un Tour du Monde, mais incontournable.  En effet, plus on le prévoit à l’avance, mieux on peut y faire face. L’information et la documentation sont très vastes, le plus difficile est de trouver celles qui nous convient. L’administratif comporte trois principales étapes : les visas, l’assurance-assistance et la carte bancaire. Les visas étant le plus fatiguant et le plus couteux. On vous présente ici un aperçu de ces 3 étapes que vous pouvez retrouver dans les articles concernés.

Visas:

Les démarches pour faire un visa sont différentes pour chaque pays. Non seulement différentes, mais elles peuvent changer assez fréquemment, il faut toujours rester au courant des Visaexigences et des délais. Pour demander un visa, on peut choisir deux chemins: on peut contacter une agence spécialisée qui s’en occupera moyen en quoi des frais allant jusqu’au double du prix du visas, ou si vous avez du temps et de la patience, vous pouvez tout faire vous-même. Les ambassades et consulats ont des horaires d’ouverture assez restreints, en générale, du lundi au vendredi, de 9h à 12h. Le temps d’attente est variable selon les pays en fonction de leurs popularités. Pour connaître la documentation nécessaire pour chaque visa, aller sur les sites des ambassades de chaque pays. Faites attention aux requêtes spéciales de certain pays, par exemple, la lettre d’invitation d’une agence officielle, demandée pour le visa touristique de la Russie. Une astuce, monter un calendrier pour les demandes de visas, étant donné que l’on a besoin de plusieurs visas pour un Tour du Monde: on essai de caser les délais de délivrance avec les dates et les horaires pour le prochain visa.

Le prix des visas correspond à 5% du prix total du voyage, par exemple, un ressortissant français 23€ pour la Syrie, 70€ pour l’Ouzbékistan, 35€ pour la Russie, gratuit pour le s E.U., le Japon, le Brésil.

Carte Bancaire:

Le choix de la carte bancaire est primordiale, il s’avère le moyen de paiement le plus répandue. Bien sûr, il faut toujours avoir un peu de liquide sur soi, au cas où, sinon, par sécurité et par son utilité, la carte bancaire reste un must pour un Tour du Monde. Parfois oublié dans le budget, les frais d’une carte bancaire sont toujours importants. La plupart des banques chargent – lorsque nous voyageons à l’étranger – des taxes sur le retrait et paiement effectués. Si l’on comptabilise tous ces petitscredit_cards coûts, on arrive à plusieurs centaines d’euros. C’est impératif de choisir une carte bancaire fiable et rentable pour vous. On trouve des cartes – Visa Premier – qui nous offrent des services supplémentaires inclus tels que l’assurance et l’assistance pendant les 3 premiers mois de votre voyage. Prenez ça en considération au moment de choisir votre carte bancaire.Il existe en générale 2 formes de forfaits: les cartes sans frais administratifs mais avec un taux de transaction élevé et celles avec des frais administratifs importants mais gratuites sur les retraits et paiements. A titre d’exemple, la BNP propose un compte Visa Premier avec des frais administratifs de 11 € / mois ainsi que 2,9 % de la valeur retirée + 0,80 € par retrait. HSBC est la banque avec le plus de distributeurs automatiques dans le monde, les retraits sont gratuits dans leurs distributeurs. Leur compte Visa Premier coûte 10 €/ mois.  A vous de faire votre marché et de choisir la banque la plus convenable selon votre itinéraire. D’autre part, chez Société Générale, dans sa formule Jazz International, les frais mensuels arrivent à 25 €/mois mais les retraits et paiement sont totalement gratuits. En prévoyant le nombre de retrait par semaine, nous avons choisi la formule Jazz International qui coûtera la moitié prix de la carte bancaire BNP.

Assurance-Assistance:

On ne les utilise jamais, mais on ne peut pas passer à côté. Pour de longs voyages, le risque d’un accident ou d’une maladie inattendue augmente. Pour cela, même si on la juge inutile, prendre une assurance est un choix judicieux. Il existe des assurances spécialisées pour les longs voyages, et il existe des assurances – assistances liées à des formules traditionnelles telles que l’assurance maison ou auto, celles-ci sont parfois bien cachées derrière les lignes de votre contrat. Sans oublié l’assurance Carte Visa Premier d’une durée de 6 mois et son assistance d’une durée de 3 mois. Pour l’assurance maison ou auto, il y a des cas où l’organisme prestataire de l’assistance est un tiers. Contactez-les directement afin d’obtenir les informations les plus précises. Par exemple, L’IMA prête assistance à la Macif, la Matmut, la Maïf, pour presque tous, les contrats durent pendant 1 an à l’étranger. Même si sur les sites internet des mutuelles citées ci-dessus l’information n’est pas exacte.