Une semaine au Japon

Une semaine à Tokyo, en fait. Le Japon est l’un des pays chers – avec les États-Unis – que l’on a décidé d’inclure dans notre itinéraire, car un tour du monde ne peut pas être fondé uniquement sur le prix des choses. Mais aussi les désirs et les rêves des voyageurs. Bien entendu, un pays comme le Japon casse le budget, mais grâce à son caractère unique, on ne regrette pas l’argent dépensé.

Sept jours à Tokyo sont loin d’être monotone. La ville est grande et chaque quartier représente un nouveau regard de la ville, des gens: qui sont eux-mêmes avec leurs mœurs et leurs habitudes, l’une des principales attractions pour les touristes. En une semaine, il n’y a pas eu de jour sans qu’il y ait quelque chose d’intéressant à faire ou un lieu à visiter. Bien sûr, le Japon est beaucoup plus que sa capitale, mais ce passage nous laisse un énorme désir d’y retourner.

Hébergement

Le prix des hôtels équivaut à celui des capitales européennes, y compris les auberges de jeunesse – car si on prend en compte l’espace offert, sont coûteux. En fait, de nombreuses auberges offrent des cubes rooms, soit un trou dans un mur avec l’espace pour un lit. Nous avons payé à hauteur de 57 € par nuit à l’Hôtel Monterrey Sanno, près de la station de Omori. La chambre était petite mais très confortable, avec Internet rapide et dans la salle de bain minuscule, nous sommes confrontés à l’une des merveilles de la technologie nippone: la cuvette des toilettes. Le nettoyage de la cuvette s’actionne dès que l’on s’assoit et pour le confort, la lunette est chauffée. Tout est automatique, des boutons électroniques offrent plusieurs options pour que votre séjour sur le «trône» soit le meilleur possible. Au Japon, comme dans de nombreux pays, on se nettoie à l’eau à la place du papier, il existe deux options de jet : le bidet très délicat ou le spray très efficace. Et pour ceux qui ont tendance à s’exprimer un peu fort, un bouton camouflage imite le son de la chasse d’eau, une façon écolo d’être discret.

Transport
Tokyo a des lignes de métro et de train qui ne sont pas reliées pour l’achat des tickets. Dans un premier temps, il est compliqué d’utiliser deux plans (métro et train) tout en devant calculer le prix pour chaque chemin, selon la distance et les correspondances. Le prix du ticket de métro va de 1,30€ à 2,40€, à cela s’ajoute un autre billet de train si vous en avez besoin. La discipline règne, les Japonais font la queue an attendant le métro et c’est le grand silence pendant le voyage. Les interdits fusent, pas le droit de manger ni de boire, de se maquiller, d’éternuer et de se moucher. Bien sûr, c’est tellement reposant à côté de la lutte de prendre le métro parisien mais ce calme devient presque gênant.

Nourriture

La meilleure partie de notre semaine, tellement délicieux et bon marché si on supprime les innombrables restaurants renommés de Tokyo. Les tous petits restaurants offrent des plats typiques à des prix comparables à ceux de l’Asie du Sud: un grand bol de riz avec du porc ou du bœuf – fines tranches – plus une salade et une soupe à 5 €. Dans un autre article, nous parlons des bars à sushi, l’abondance que l’on avale et le peu qu’on paye.

Tourisme

Comme dans la plupart des grandes villes des pays développés, le tourisme est très facile. Les transports sont accessibles, il y a un minimum de directives en anglais et les lieux à visiter ont toutes les infrastructures attendues par les masses touristiques Malheureusement, nous devons sélectionner un ou deux musées à visiter car cela représente un budget important.

Budget

Après la Chine, l’Inde et l’Asie du Sud, le Japon est coûteux. Mais si l’on compare avec Paris, Londres ou Moscou, pas tant que cela. Pour nous, après des mois à petits prix, Tokyo semblait très cher. En fait, pas tout à fait. Pour le touriste qui vient exclusivement au Japon, le pays peut devenir un bon choix, mais ne vous méprenez pas: avec la quantité de choses « achetables », tout le monde finit par faire exploser le budget à un moment ou un autre. Notre moyenne équivaut à 123 € par jour pour deux personnes.

Publicités

Une réflexion sur “Une semaine au Japon

  1. waouh! c’est passionnant! tu vies vraiment un truc dement, c’est genial. En plus c’est vraiment bien fait chapeau! je n’ai qu’un truc à dire, j’ai hâte de lire la suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s