La folie des sushis!

Au port de Tokyo, tous les matins, des kilos de poissons sont vendus au très fameux marché de Tsukiji. Ils sont, pour la plupart, directement transformés en sushis, makis et sashimis, et se retrouvent dans nos assiettes le soir même. C’est ça le Japon : des produits très frais dans les restaurants et l’espace cuisine ouvert à la vue des clients – de là vient la qualité des plats.

Les « bars à sushis » sont ouverts de 11 heures du matin à minuit et sont toujours bondés. On doit attendre 20 minutes avant d’entrer, mais ça vaut le coup. A l’intérieur, c’est le paradis gustatif, une abondance de sushis de toutes sortes passent sur un long tapis roulant qui traverse la salle. Les gens sont assis les uns à côtés des autres et attrapent des makis ou des sushis selon leurs pulsions culinaires. Des tranches épaisses de poissons recouvrent les boules de riz : il y a trois sortes de saumons et trois sortes de thon (plus ou moins gras) , du maquereaux, des sardines et aussi des calamars, des poulpes, des crevettes. Les gros makis sont fourrés de thon, d’œufs de poissons, de mini crevettes et autres. Tous ces mets passent à porté de main et c’est impossible d’y résister, car on a envie de goûter à toutes ces « bizarreries ».

Une autre option s’offre à nous en plus du choix du tapis roulant : un écran tactile au dessus de nous nous permet de commander d’autres assiettes, et même des soupes, des boissons, des desserts. Chaque écran à un numéro et une sonnerie nous avertit de l’arrivée du plat.

Le prix est très facile à calculer, chaque assiette de deux sushis, de six makis ou de deux gros makis coûte 100 yens, soit 0,80 €. Pour 10 € par personne, on mange l’équivalent de quatre menus sushis à Paris.

Publicités

2 réflexions sur “La folie des sushis!

  1. Yip

    Trop fort ces japonais!
    On a tendance à croire dans le milieu bobo parisien que les suchis, makis et autres …kiki ne sont que des bibelots pour les occidents en mal de sensation venant du soleilLevant. Dans les restaurants japonais huppés de la capital, nous entendons des « oui les vrais japonais mangent des soupes mon cher monsieur, des suchis? pfff surement pas au japon », d’autant que les repas sont plus chers quand il s’agit de soupe. Et pourtant il n’en ai rien !

    Et oui, ces japs ont su allier technologie et suchi, les suchis highTech
    J’ai adoré les suchis americain avec la saucisse-frite, trop fort !
    Sinon tu as raison on a envie de tout gouter enfin presque tout, le suchi sur la derniere photo avec les insecte dessus …bof

    Avez-vous trouvé des suchis sucré au nutella ?

    biz

  2. Pingback: Une semaine au Japon – Bilan | 2backpacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s