Un petit Thaï?

La cuisine Thaïlandaise est basée sur 4 piliers : Le salé, le sucrée, l’amer et le piquant. Comme nous avons appris lors de notre cours de cuisine thaï, à Chang Mai, trouver l’équilibre entre les quatre piliers est la clé pour la réussite d’un plat.
N’oublions pas cependant l’importance du riz, on le mange à la vapeur ou gluant. Il remplace le pain, vu qu’on le roule dans les mains pour le tremper dans la sauce d’une soupe ou d’un curry tel un morceau de baguette.
En Thaïlande, la diversité du menu est grande mais il y a certains plats incontournables. Voici nos préférés :

Le Pad thaï est le plat typique Thaïlandais que l’on retrouve dans tous les restaurants ou directement dans la rue chez les « cuisiniers ambulants » qui sortent leurs woks à n’importe quelle heure de la journée. Ce plat est composé de nouilles cuites dans le jus de tamarin, d’un radis vinaigré, d’un œuf, de morceaux de tofus, de crevettes, assaisonné avec de la sauce soja ou de poisson. Le tout est sauté dans le wok, et garni d’un citron vert, de soja frais et de cacahuètes pilées. Les Thaïlandais y ajoutent du chili en poudre.
Le Pad thaï coûte entre 1€ et 4€ , assez consistant, il se déguste indéfiniment en bord de plage, dans la rue ou dans les bons petits restos du coin.

Les soupes font partie du quotidien des Thaïlandais, les goûter nous rappelle instinctivement l’exotisme, les saveurs se mélangent et réveillent nos papilles, la citronnelle au gingembre, la coriandre thaï au coco, le chili au citron vert.
La plus connue est la Tom Yum, soupe à base de crevettes, champignons, tomates, coriandre et tamarin.

On peut déguster à moindre coût les pieds dans le sable de nombreux fruits de mer et poissons en tout genre . Sur toutes les îles, et même à Bangkok, un gros poisson grillé au barbecue coûte 6€, on peut y ajouter de la garniture comme le maïs ou les pommes de terre à la braise. A Koh Chang, l’assiette de Saint-Jacques grillée délicieuse est à 3€ , les crevettes et gambas à petit prix.

Les grosses noix de coco nous rafraîchissent, surtout quand on est assez courageux pour manger la salade de papaye très pimentée ou autre curry à base de chili. Autre instant de bonheur, lorsque l’on se relaxe sur un transat devant la mer transparente et que l’on sirote un bon jus frais de coco, pastèque, ou ananas.

Publicités

2 réflexions sur “Un petit Thaï?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s