Filles de joie

On ne va pas se voiler la face, s’il y a une chose qui peut choquer les touristes, surtout féminines, c’est le nombre incroyable de prostituées en Thaïlande et dans toute l’ Asie du sud-est.

La particularité de la prostitution en Thaïlande est qu’elle est partout, elle se confond avec les touristes, elle n’est pas cachée comme à Paris, avec ses zones louches, comme Pigalle, ou dans les bois.

Bien sûr, en Thaïlande, il y a des « bars à putes » que l’on reconnait grâce à leurs noms ambiguës comme « 69 » ou « pussycat » et à leurs lumières rouges, mais beaucoup sont mélangés avec le commerce et les visiteurs. Par exemple, à Phuket, on trouve des bars où se côtoient prostituées à une table, familles dans l’autre, sans aucune gêne. Certaines masseuses de jour deviennent prostituées le soir et un grand nombre d’entre elles se groupent devant les salons, assises. Elles vous aguichent en rigolant avec des « give me one hoouuuuur, and you will remember for a looooooooonnnng tiiiiime!!« – avec le caractéristique accent thaïlandais.

Beaucoup d’hommes y succombent et certains choisissent la Thaïlande grâce à sa réputation fulgurante. Les femmes sont habillées en minijupe, très maquillées;  jeunes, jolies et très minces. A mon étonnement, les clients sont majoritairement des jeunes hommes, parfois en groupe qui revendiquent de passer la nuit avec une Thaïlandaise. Alors qu’ils ne le feront peut être pas chez eux si ouvertement, le fait d’être loin, en vacances, les désinhibe.

Les relations entre clients et prostituées peuvent s’avérer plus longues que la furtive rencontre commerciale. Les sex package tour sont là comme exemple : billets d’avion, hôtel et prostituée pour une semaine et celle-ci peut, bien sûr, se prolonger. On ne veut pas dire que la profusion de couple mixte que l’on rencontre en Asie du sud-est est issue essentiellement de la prostitution mais nul ne peut nier que la prostituée Thaïlandaise peut devenir la petite copine, voire, la femme.

Pendant notre séjour sur l’île de Koh Chang, tous les jours à la plage, il y avait deux hommes Allemands d’une quarantaine d’années en compagnie de deux Thaïlandaises du même âge dont une avait un petit enfant. Comment ils se sont connus, nous ne savons pas, le fait est qu’ils profitaient comme nous de leurs vacances en famille.

Un article intéressant pour approfondir la discussion.

Publicités

3 réflexions sur “Filles de joie

  1. Oi backpacks, tudo bem?
    Não conheço vocês, mas sempre passo por aqui para saber sobre os lugares por onde vocês andam. Cheguei aqui depois de descobrir o blog do Gabriel Brust, que foi meu colega na Faculdade. Vejo que vocês devem passar pelo Chile durante os próximos meses. Eu moro em Santiago. Não sei se vocês planejam passar pela cidade ou se vão apenas viajar pelo deserto ou pelo interior, mas, se quiserem posso dar uma mão quando vocês passarem por aqui. Não sei se vocês têm conhecidos por aqui, mas sempre acho bom encontrar uma pessoa que more no lugar quando estou viajando. Se quiserem, me mandem email com mais detalhes da passagem pelo Chile e eu respondo me apresentando melhor também.
    Abraços
    Rita

  2. Je ne peux que me révolter après avoir lu cet article. il y a quelques jours on fetais la journée de la femme en France. A quoi sert cette journée? Tout simplement à dénoncer le statut de la femme en France mais également dans certains pays où celle-ci est maltraitée, dénigrée et j’en passe…c’est jeune femme n’ont surement pas d’autre choix que de se prostituer pour simplement se nourrir. Bien sûr quel aubaine pour les touristes masculins de payer à moindre coup une passe.je trouve ça pathétique et honteux!! Mais derrière cette quête du sex se cache bien souvent du desespoir,un manque affectif et de la solitude!

  3. comme disait S. REGIANI « la fille de joie est belle au coin de la rue la-bas » ce ne sont que des mots. et tellement de maux pour elles ces pauvres filles de « joie » qui n’ont certainement pas d’autre choix.. pour elle et leur famille….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s